PRESTATIONS EXTERIEURES

cropped-Sans-titre1

 

 

  • Intervenante externe pour les Associations : Proches Aidants, Transports Handicaps, Pattes Tendues, Pars Pas (Suicide Valais).
  • Coordinatrice et intervenante à Pro Senectute pour les cours préretraite « AvantAge »
  • Enseignante à l’ORTRA (cours interentreprises) et Croix-Rouge Valais
  • Experte pour les Assistants Socio-éducatifs (ASE-ASA) et Validation d’acquis
  • Supervisions d’équipes
  • Groupes de paroles et conférences visant à soutenir les familles et proches aidants face aux troubles cognitifs et au placement de leur parent en institution (EMS).

 

  • Quelle attitude, quels gestes, quels mots bienfaisants serait-il bon de délivrer afin que les familles et leur parent y trouvent un soutien, un équilibre, une sérénité commune ?
  • Que faire lorsque le lien va de pair avec les problématiques émotionnelles et communicatives ?
  • Comment entrer en contact avec ses parents lorsque l’évolution de la maladie nous échappe ?
  • Quels sont les besoins et attentes des  familles dans un contexte institutionnel
  • Quels sentiments sous-jacents cachent la culpabilité, la honte ?
  • Quelles sont les croyances qui contaminent le quotidien ?
  • Comment faire face à ses logiques internes limitatives ?

 

Divers thèmes sont débattus en fonction des besoins et questions des participants, des proches aidants accompagnant une personne de leur entourage en EMS.

 

« COMPRENDRE… AGIR… POUR NE PLUS CULPABILISER…

c’est rejoindre l’autre là où il se trouve »

Comprendre en quoi les démences peuvent altérer la communication, les relations, les comportements, la vision du monde!

– COMMENT AGIR ET REAGIR afin de privilégier la relation

– QUELLES ACTIVITES LEUR PROPOSER

– DE QUELLE MANIERE LES PROPOSER

Ces conférences et groupes de paroles s’adressent à vous conjoints, familles, proches aidants qui soutenez ou côtoyez un proche dont l’altération de la pensée ou une problématique de santé entrave désormais leur quotidien.

Vous serez en mesure de poser vos questions et de comprendre au mieux leur évolution. Cela vous permettra de les accompagner par des activités adaptées, un environnement sécure et surtout de vous adapter et d’orienter votre soutien vers la valorisation et non le déficit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Entre le cerveau et la main, il y a le coeur… »